Spécialiste en comparaison de mutuelle d'entreprise

La Surcomplémentaire santé en complément de la mutuelle entreprise

Comparez immediatement votre :

Mutuelle Entreprise

Mutuelle Particulier

Mutuelle TNS

Si le salarié contraint de s’affilier à la mutuelle d’entreprise estime que les remboursements dont il bénéficie ne sont pas suffisants, il lui est possible de souscrire un contrat d’assurance santé complémentaire, la « surcomplémentaire santé ».

Cette solution s’avère la meilleure lorsque le salarié désire augmenter le taux de prise en charge de ses dépenses en matière de santé.

Il est vrai que de nombreux contrats mutuelle obligatoire d’entreprise apparaissent déséquilibrés : certains postes sont largement couverts tandis que d’autres ne le sont pas assez. La surcomplémentaire santé permet de rééquilibrer les remboursements possibles, Exemple : Prenez une surcomplémentaire dentaire pour vos soins dentaires et donc augmenter votre prise en charge.

Son fonctionnement

Attention, la surcomplémentaire santé ne fonctionne pas comme une complémentaire santé. Elle ne complète donc pas l’assurance maladie, mais elle complète en revanche la part non remboursée par la complémentaire mise en place, ou encore la part non prise en charge pas l’assurance maladie.

Le pourcentage de prise en charge est défini sur base du cumul des pourcentages de remboursement de la Sécurité sociale, de la mutuelle et de la surcomplémentaire santé.

Pour bénéficier d’un remboursement, le client doit donc transmettre à l’organisme en charge de sa surcomplémentaire santé le décompte des montants pris en charge par la mutuelle et par la Sécurité sociale.

Les frais remboursés

La surcomplémentaire santé prend en charge les dépenses peu ou mal remboursées par la mutuelle obligatoire, partiellement ou dans leur totalité : les frais d’optique, les frais dentaires, les prothèses auditives, les dépassements d’honoraires, les frais liés aux médecines douces, les cures thermales, l’orthodontie, surcomplémentaire hospitalisation…